Il y a 120 ans Stanislas de Guaita

A l’occasion des 120 ans de la disparition de Stanislas de Guaita, est organisé dans une perspective historico-critique, un colloque sur une journée regroupant des universitaires et spécialistes de l’hermétisme de la fin du XIX° siècle. Ce afin d’apporter de plus amples précisions et de révéler un auteur, et acteur, incontournable de l’hermétisme fin de siècle que fût Stanislas de Guaita.

 

Stanislas de Guaita

1897 – 2017

120 ans de la disparition d’un des piliers de l’ésotérisme occidental.

  

 

 Personnage aux multiples facettes, fondateur de l’Ordre Kabbalistique de la Rose Croix, ami et proche des principaux acteurs du milieu occultiste de la fin du XIX° siècle ; Gérard Encausse dit Papus, Joséphin Péladan, Nicolas Brossel, Albert Faucheux, Paul Sédir, Chamuel etc. Stanislas de Guaita possédait en outre la plus grande bibliothèque occultiste de son époque. C’est au travers de sept interventions, par sept spécialistes, universitaires, libraire expert, que ces thèmes seront abordés et approfondis au cours de cette journée.

 

 Auteur méconnu, poète puis occultiste, dont le rôle fût entre autre essentiel à la Franc-Maçonnerie, via son secrétaire et ami Oswald Wirth, de par son implication au sein de l’Ordre Martiniste, membre du premier Suprême Conseil, ainsi que son fameux discours initiatique pour une réception Martiniste publié dès 1890. Nous aurons l’occasion au cours de cette journée de souligner son rôle au sein du milieu hermétiste, les résultats de ses recherches et son influence de la fin du XIX° siècle jusque nos jours.

C’est le résultat de nombreuses années de recherches qui sera présenté ici, au travers de documents et correspondances à ce jour inédits.